Actualité

Cercle des Femmes Mécènes

   /   0  /   

En Février 2022, Le Cercle InterElles  a renouvelé son partenariat avec le Cercle des Femmes Mécènes du musée d’Orsay et de l’Orangerie.

Femmes artistes ou muses, collectionneuses ou mécènes, représentées en déesses ou en courtisanes, les femmes sont omniprésentes au sein des collections des musées d’Orsay et de l’Orangerie – et pourtant elles sont encore trop souvent méconnues.

Depuis plusieurs années déjà, les musées d’Orsay et de l’Orangerie se sont engagés en faveur de ces femmes, à travers des projets de grande ampleur, pour leur rendre la place qui est la leur.

En 2013 est créé le Cercle des Femmes Mécènes, un cercle de mécénat individuel, qui demeure encore aujourd’hui une initiative unique et audacieuse.

Grâce aux généreuses contributions de ses membres, et à la confiance  de ses réseaux partenaires, le Cercle soutient chaque année la politique Culturelle menée par l’établissement sur la place des femmes dans l’Histoire de l’Art, et plus largement dans nos sociétés.

Il a notamment joué un rôle majeur en soutenant non seulement les expositions évènements Berthe Morisot (1841-1895) en 2019 ou encore Qui a peur des femmes photographes ? En 2015, mais aussi l’acquisition (2017) puis la restauration (2020) d’un fonds de photographies de l’artiste Céline Laguarde.

https://www.epmo-musees.fr/fr/mecenes-et-societes-damis/nos-mecenes/cercle-des-femmes-mecenes

Adhérer au Cercle, c’est poursuivre cette action pionnière de mécénat féminin en faveur des femmes artistes, tout en bénéficiant de contreparties exclusives aux musées d’Orsay et de l’Orangerie (visites privées, petit-déjeuner, afterwork…) mais aussi lors d’évènements chez nos partenaires.

Je rejoins le Cercle des Femmes Mécènes !

Responsables coordination: Itala Dall’O  Laure Le Bars

Le projet du Cercle des Femmes Mécènes en 2022

L’exposition Rosa Bonheur (1822-1899)

Du 18 octobre 2022 au 15 janvier 2023 le musée d’Orsay consacrera une rétrospective exceptionnelle à l’artiste bordelaise Rosa Bonheur.

Rosa Bonheur est l’artiste des paradoxes, elle fut l’un des plus célèbres peintres de son temps, mais son art n’est guère présent dans les esprits aujourd’hui Son œuvre, d’une grande force et d’une rare énergie, reste pourtant à revoir et à redécouvrir. Peintre audacieuse et virtuose, elle a réussi à ériger la peinture animalière au rang du genre le plus noble, celui de la peinture d’histoire sa carrière a été couronnée des plus grandes récompenses, et elle est la première artiste à recevoir la médaille de la Légion d’honneur. Elle a su élaborer une véritable stratégie commerciale et s’associer aux marchands et collectionneurs les plus éminents, pour dominer le marché de l’art et conquérir son indépendance financière, mais aussi morale.

A l’occasion du bicentenaire de sa naissance, le musée des Beaux-Arts de Bordeaux et le Musée d’Orsay s’associent donc pour permettre la relecture d’une œuvre trop souvent caricaturée. Icône féminine forte et inspirante, symbole de la self made woman les engagements personnels de Rosa Bonheur sont aujourd’hui plus que jamais d’actualité.