Actualité

Où en sont les femmes ingénieures?

   /   0  /   

 

Que dit l’Observatoire des Femmes ingénieurs dans son rapport 2017 ? De nombreux points de satisfaction et de progression sont observés, mais l’observatoire constate la persistance voire l’aggravation de plusieurs aspects.

L’association Femmes Ingénieurs, dont le Cercle InterElles est partenaire, présente son rapport annuel sur la situation concernant les Femmes Ingénieures. Il est fait à partir des données issues de l’enquête IESF menées en 2016 auprès des diplômé.e.s des écoles délivrant un titre d’ingénieur, ainsi qu’une enquête sociologique sur la place des filles dans les écoles d’ingénieurs.

Le 28 novembre 2017, Aline Aubertin, Présidente de Femmes Ingénieurs et membre du conseil d’administration du Cercle InterElles, présentait ces résultats devant la Délégation aux droits des femmes de l’Assemblée Nationale. Elle disait son inquiétude devant la désaffection des filles pour les études d’informatique:  » Ce serait grave que le digital ne soit développé que par des hommes. Le monde de demain serait designé par les hommes ».

Vous pouvez voir la retransmission de cette séance ici , Aline intervient à partir de 36’54.

L’étude met en effet en avant de nombreux points de satisfaction et de progression:

  • 22% de femmes ingénieurs en 2016 sur 870 000 ingénieurs de moins de 65 ans
  • 25% de femmes ingénieurs sur la catégorie moins de 30 ans, dont 29% diplômées en 2015 contre 22% en 1995
  • 87% de femmes salariées
  • 35% en IDF, 52% en région, 12% à l’étranger
  • 30% Fonctions techniques, travaux études, recherche et conception
  • 25% en production
  • 20% commerce et marketing

Mais l’observatoire constate la persistance voire l’aggravation de plusieurs aspects:

  • Une désaffection des femmes pour les métiers du numérique (informatique et réseaux) qui s’aggrave, avec moins de 10% de femmes
  • Des écarts de salaires qui persistent, en moyenne 6% à l’embauche, qui s’accentuent au cours de la carrière
  • Un plafond de verre qui persiste avec un déficit de femmes à la direction générale: les femmes y sont 4 fois moins nombreuses que les hommes
  • Des inégalités de salaires flagrantes, en particulier dans le domaine du Conseil Audit Management: les femmes y travaillent plus longtemps et l’écart de salaire est mesuré à 30% au bout de 10 ans.

Face à cette situation, l’association Femmes ingénieurs agit au quotidien pour  :

  • PROMOUVOIR les métiers d’ingée.s auprès des jeunes filles.
  • VALORISER les femmes ingénieurs dans le monde du travail.
  • ASSURER la place des femmes ingénieurs dans les conseils d’administration.

Voir l’ensemble des chiffres femmes ingénieures en 2016

Accéder à l’ensemble des actualités