Cercle InterElles

Lenovo

   /   0  /   

Lenovo est une entreprise classée au Fortune Global 500, avec plus de 63 000 collaborateurs répartis dans 180 marchés dans le monde et un chiffre d’affaires annuel de plus de 50 milliards de dollars.  Animée par la volonté de proposer des technologies plus intelligentes pour tous, Lenovo accompagne les entreprises, les institutions ainsi que les particuliers dans leur transformation numérique, au travers de sa très large gamme de services, solutions et d’appareils connectés. Pour répondre aux besoins de ses clients, Lenovo, numéro 1 mondial du PC, a développé un vaste portefeuille allant des Smartphones (sous la marque Motorola) aux Data Centers, en passant par les serveurs ou encore la réalité virtuelle et augmentée, et les outils de collaboration.

Un engagement fort de l’entreprise

La politique de diversité de Lenovo vise à créer un environnement offrant des opportunités égales pour tous ses collaborateurs à travers le monde, et en particulier pour les femmes qui sont moins nombreuses dans le secteur informatique. Pour cela, Lenovo mène des initiatives visant à attirer et à retenir des femmes de talent sur la seule base de leurs compétences, de leur potentiel et de leur engagement. Cette ambition s’inscrit dans la culture de l’entreprise fondée sur le respect des différences et la valorisation de la diversité considérée comme l’ADN de l’entreprise, source de performance et de compétitivité.

Au niveau mondial, Lenovo compte 36,1 % de femmes dont 26,4% dans des postes d’ingénieurs ou technique et désormais 21,1% à des postes de direction (l’objectif, était fixé, pour 2020, d’atteindre 20% de femmes sur ces fonctions clés contre 18,5% en 2019).

Le réseau WILL (Women in Lenovo Leadership) a été créé en 2007 par Catherine Ladousse, ancienne présidente du Cercle InterElles dans le but de favoriser la mixité des équipes et d’accroître le nombre de femmes au sein des équipes de management. Cet ERG (employee resource group), l’un des plus puissants et actifs chez Lenovo, développe des initiatives destinées à permettre aux femmes de mieux gérer leur vie professionnelle et leur carrière grâce à des programmes de coaching et mentoring. En parallèle, un programme mondial de développement des hauts potentiels féminins est mis en place depuis 2014 : le Women Leadership Development Program. Plus de 80 femmes ont déjà été accompagnées.

En France, Lenovo’All, le réseau interne diversité chez Lenovo France, comptant plus de 30 membres actifs, a été créé en 2008 dans le cadre du réseau WILL avec pour objectifs :

* Animer un réseau ouvert et inclusif

* Renforcer la diversité au sens large au sein de Lenovo France

* Favoriser une atmosphère de travail respectueuse et stimulante

* Proposer des actions locales et concrètes

En EMEA, Lenovo a développé des partenariats stratégiques démontrant son engagement pour la mixité, comme le partenariat depuis 2006 avec le « Women’s Forum for the Economy and Society » dont ont bénéficié près de 500 femmes, l’initiative « Women in Africa » dédiée à la région Afrique et Moyen Orient, et un programme de 18 mois de mentoring et coaching pour les jeunes talents organisé avec un réseau européen « Women in Leadership (« WIL »). Enfin, Lenovo France a signé un acte d’engagement commun à plus de 50 entreprises pour lutter contre le sexisme dit ordinaire au travail #StOpE. Lenovo est membre du Cercle InterElles depuis 2005. Une équipe multinationale et transverse œuvre chez Lenovo pour une gestion plus inclusive de l’IA, un travail qui nourrit la réflexion portée par le groupe du Cercle InterElles sur ce même sujet.

Lenovo s’engage pour favoriser l’éducation dans les STEM pour toutes les populations, notamment les plus défavorisées, et en a fait la mission de sa Fondation, qui a conclu en EMEA un partenariat avec l’ONG United Way pour soutenir des projets visant à réduire la fracture numérique. Dans un contexte de crise sanitaire qui augmenta encore les inégalités, Lenovo aura fait plus de 13 millions de dollars de dons par le biais de sa Fondation. L’entreprise développe en parallèle plusieurs initiatives encourageant la féminisation des filières scientifiques et technologiques pour inciter plus de jeunes filles à choisir ces métiers et pour attirer – et retenir – plus de femmes dans l’industrie de la technologie, en collaborant en France avec BECOMTECH ou l’Ecole de la 2ème chance.